SUITE FRANÇAISE

1941, la France est au cœur de la guerre. Dans un petit village de Bourgogne, Madame Angellier, dont le fils est au front, se voit contrainte d’héberger un officier de la Wehrmacht, le séduisant Bruno van Falk. Celui-ci s’éprend immédiatement de Lucile, sa belle-fille. La jeune femme lui résiste. Mais comment rester fidèle  à un mari qu’elle n’a jamais aimé et ne pas succomber au charme indéniable de cet homme qu’elle devrait pourtant détester ? Face à l’envahisseur, comment réagir ?

En adaptant avec Stéphane Laporte, le texte d’Irène Némirovsky, Virginie Lemoine esquisse un portrait plein de délicatesse de cette France occupée, obligée de faire contre mauvaise fortune bon cœur, de loger leurs pires ennemis. Emportés par d’excellents comédiens, passion et raison s’entremêlent et sèment le trouble dans les âmes exaltées.

Aujourd’hui encore, lorsque nous relisons les « chapitres », devenus des  « scènes », nous restons éblouis par la richesse du texte et le talent de l’auteure.Virginie Lemoine


Poignant sans pathos

La Provence

 

Virginie Lemoine adapte et met en scène avec délicatesse le roman d’Irène Némirovsky. Un spectacle subtil, entres petites touches d’humour et tension émotionnelle, que porte Florence Pernel, d’une douceur et d’une élégante sensibilité.

Le Parisien

 

 

 

À suivre dans "Théâtre"