RIMBAUD EN FEU

Unis par une même passion pour Rimbaud, Jean-Pierre Darroussin et Jean-Michel Djian lui redonnent vie en portant son chant poétique au théâtre.  Imaginez que Rimbaud n’a plus 17 ans. Le voilà sur scène en 1924 dans sa chambre d’hôpital psychiatrique à Charleville, en vieil homme qu’il n’a jamais été. Que penserait-il de notre siècle ? Quelles rimes seraient justes pour saisir la modernité ? Incarné à merveille par l’acteur fétiche des français, le vieux Rimbaud use de sa verve pour comprendre la folie du monde. Un génie en feu sur son « Bateau Ivre » qui nous invite à prendre les voiles en convoquant tour à tour les surréalistes, Léo Ferré, Ignace de Loyola ou Verlaine... Comme si sur un coup de folie, et avant que les derniers feux de la modernité ne l’accablent, Arthur Rimbaud s’autorisait une magistrale leçon de vie. 

 

Un génie en feu, hagard,
plus flamboyant que jamais.

 

 

Jean-Michel Djian est journaliste, écrivain et documentariste, fondateur de France Culture Papiers. Il est notamment le réalisateur de « Rimbaud, le roman de Harar » produit en 2015 par les Films d’ici pour France Télévisions ; d’une Grande Traversée sur France Culture consacrée à Arthur Rimbaud (avec entre autres : Philippe Sollers, Edgar Morin, Alain Borer, Alain Sancerni, Kenneth white, Claude Jeancolas, Jean- Jacques Lefrère, Jean Rouaud, Charles Dantzig, Kifflé Sélassié, Abdourahman Wabéri, Hubert-Félix Théfaine, Alain Tourneux, José-Marie Bel). Il est également l’auteurd’un pamphlet « Les Rimbaldolâtres » publié, également en 2015, chez Grasset.

À suivre dans "Théâtre"