Pourquoi les émotions fortes nous font-elles perdre tous nos moyens ? Peut-on les apprivoiser sans se couper d’elles ? Comment communiquer nos détresses et nos besoins quand les mots nous manquent ?
Nana est une jeune créature à fleur de peau en proie à des émotions fortes qu’elle ne parvient pas à canaliser. On la suit dans son chemin intérieur, sa tempête émotionnelle et sa lutte pour arriver à jouer et se libérer. 

Après Titi tombe, Titi tombe pas - présenté au NECC en 2019 - où Nana découvrait tout avec maladresse dans un monde d’équilibres, la voilà qui explore le contrôle des émotions. Le spectacle, sans paroles, utilise le langage corporel en s’appuyant sur les synergies entre magie, clown, acrobatie et théâtre gestuel. Un univers poétique et solaire, tendre et drôle, pour voir la sensibilité comme une force et les émotions comme une richesse.

 

 “Je ne veux pas être à la merci de mes émotions.
Je veux les utiliser, les apprécier et les dominer.”

Oscar Wilde

 

Note d'intention Lola Heude

Mon chemin d’artiste fut guidé par des chocs d’émerveillements – la découverte du clown Slava Polunin, les films de Chaplin, de JacquesTati, d’Abel et Gordon… - à l’origine d’émotions intenses que je cherche depuis à transmettre aux spectateurs en les amenant dans un monde fantastique où le temps est suspendu.
“Titi tombe, Titi tombe pas”, de Pascal Rousseau, producteur et interprète du personnage Titi - et moi-même, co-autrice et interprète, joué plus de 350 fois en France et en Europe,racontait la rencontre improbable entre Titi, perfectionniste obsessionnel de l’équilibre et de Nana, mon personnage, curieuse et pleine d’énergie, qui virevoltait et découvrait tout avec naïveté.Le monde rond et vivant de Nana bouleversait le monde carré et fermé de Titi, créant de drôles de déséquilibres. À la fin des représentations, les enfants, piqués dans leur curiosité, me posaient les mêmes questions : « D'où viens-tu ? Du monde de la nature ? des animaux ? du rêve ? du ciel ? » ou « Qui es-tu ? Un oiseau ? un ange gardien ? une poule ? ». Dans leur esprit, la trajectoire de Titi était bouclée, mais celle de Nana suscitait mystère et désir d’en savoir plus. C’est à cet appel que je réponds avec cette création Nananère
Quand les mots nous manquent et que l’émotion nous gagne, nous développons un autre type de langage : le langage corporel.Un langage riche et idéal pour faire marcher l’imaginaire des petits et grands. Je désire le coupler à la magie nouvelle pour créer une matière scénique novatrice et unique. 

 

Après "Titi tombe, Titi tombe pas", retrouvrez 
le personnage de Nana !

 
Ami Hattab, metteur en scène
Avec 25 ans passés en pédiatrie à l’hôpital en tant que comédien-clown avec le Rire Médecin, il a pu découvrir ce qui éveille et attise la curiosité du spectateur enfant. Le clown c’est celui qui ressent tout, celui qui au moindre évènement va faire entrer en résonance les émotions. Nous avons donc choisi pour ce deuxième spectacle d’aller dans cette thématique de palette émotive du point de vue du personnage de Nana, qui va vivre sa jeunesse, sa naïveté, surtout pas mièvre mais plutôt innocente, curieuse et qui va découvrir ce qu'elle ressent intérieurement.

 

-----------------------------

Soutien financier Adami déclencheur - Accompagnement Créa Cirque/Cie Pascal Rousseau - Accueil en résidence et soutien Pôle en Scènes/Pôle Pik de Bron, TLM de Meaux, Théâtre Coluche à Plaisir, Espace Nino Ferrer service culturel de Dammarie-lès-Lys, Espace Sorano ville de Vincennes, Espace culturel de La Hague, les Théâtres de Maisons-Alfort, T.V.O. de Saint-Maurice
Crédit photo © FDS