WAYNAK

Une histoire sous forme de conte
plein d'empathie, d'humour et de tendresse


Lili et Naji, deux adolescents que tout sépare, se retrouvent dans un lieu au bord du monde. Elle est née sur le sol français, lui sur un sol en guerre. Ils se toisent, se cherchent, se calculent. Dans ce temps suspendu de la rencontre, la mémoire de Naji resurgit par fragments, bousculant Lili sur sa vision du monde. À travers la confrontation des deux adolescents, Waynak (t’es où ? en arabe) aborde les conflits qui secouent le monde, et questionne également notre regard occidental. Si la pièce évoque l’absurdité du monde vue par la jeunesse, elle parle aussi des liens indestructibles qui se tissent lorsque l’on se reconnaît dans l’Autre.
 

Une merveille d'humanité.
Coup de coeur !

Annabelle Sergent est tour à tour auteure, metteure en scène et interprète plusieurs des spectacles qu’elle a créés. Elle fait partie de cette génération d’artistes qui investit le champ des arts de la parole en le bousculant, en interrogeant la narration au théâtre, et qui mêle intimement écriture textuelle et écriture de plateau.

Accueillie en 2015 au Théâtre Debussy avec Le Roi des rats, Annablle Sergent révolutionne l’art de la parole et touche du doigt notre monde qui n’en finit pas de muter. Curieuse de toutes les formes artistiques, elle défend ardemment dans ses créations le spectacle tout public « à partir de… ».
 

Découvrir absolument cette écriture de théâtre inventive,
captivante et qui touche au coeur : parents avec (grands) enfants,
adultes entre amis et adultes seuls !


 

Passer par la poésie :

Comment écrire avec ces images bombardées qui s’impriment dansla rétine ? Jusqu’où faut-il intégrer la question du réel ? D’un réel ? De quel endroit est-ce qu’on écrit ? Nous avons été confrontées à ces questions dans Waynak, et il nous a fallu donner un souffle mythologique à notre écriture. Prendre de la distance pour ne pas être écrasées par le propos. Les enfants sont très sensibles à ce qui les entoure, ils intègrent les choses comme ils peuvent. Alors comment nous, artistes, pouvons-nous les aider à poser des mots sur tout cela ?...
Interview et articles de presse : cliquer sur "Aller plus loin"

 

---------------------------------

En résonance avec le spectacle WAYNAK :
Rendez-vous
à la Maison du Conte et au Théâtre A. Malraux de Chevilly-Larue : du 18 au 30 mars pour le Festival LE GRAND DIRE
dédié à l'art du conte et de la parole et qui associe notamment Annabelle Sergent, auteure et metteuse en scène de WAYNAK ! Spectacles, films, exposition, journée professionnelle, ateliers de pratiques, temps festifs...
+ d'infos ici

------------------------------------

 

Production  Compagnie LOBA
Coproductions | Accueils en résidence | Préachats : CDN La Comédie, Reims (51), Association Nova Villa, Reims (51), Le Grand Bleu, Lille (59), Le THV, Saint-Barthélemy-d’Anjou (49), Le Cargo, Segré (49), Le Carroi, la Flèche (72), L’Entracte, Sablé-sur-Sarthe (72), Scènes de Pays dans les Mauges – Scène conventionnée « Artistes en territoire », Beaupréau-en-Mauges (49)
Accueils en résidence | Préachats : Le Quai CDN, Angers Pays de la Loire (49) ; Les Théâtres de Maisons-Alfort / Debussy.
Avec le soutien de l’État – Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) des Pays de la Loire (conventionnement et compagnonnage auteur), La Région des Pays de la Loire, La Ville d’Angers, La Ville de Reims, Anjou Bleu – Pays Segréen, dans le cadre du CLEA (Contrat Local d’Education Artistique), en partenariat étroit avec le Conseil Départemental de Maine-et-Loire, la DRAC des Pays de la Loire, les Communautés de Communes, la DSDEN de Maine-et-Loire et Le Cargo, Segré (49).

À suivre dans "Jeune public / Famillial"