MUERTO O VIVO

Un ciné-concert optimiste et drôle !

Dans cette fable fantastique, Richard Lamaille, gouverneur tyrannique, construit sa cité de verre où tout est grand, tout est lisse. Mais un immeuble résiste à sa fureur dévastatrice : le Die Lie LAMAILLE. On dit qu'il est habité par la mort en personne. Les deux gendarmes Flic et Flac mènent l’enquête...


Et si le monde des vivants n’était plus qu’une grande machine à l’œuvre pour satisfaire la fantaisie démesurée d’un despote infantile?

Muerto o vivo colore la mort et façonne une relation moins sombre avec la grande faucheuse, à l’instar de la culture Mexicaine.

Trompettes et guitares répondent aux chants et percussions. Cinéma et musique se font ainsi écho pour créer un objet théâtral où humour noir, macabre et burlesque risquent bien de vous faire claquer des dents autant que mourir de rire !


Claquer des dents autant que mourir de rire !

 

Après la création de Elle est où la lune (2015) et Tamao (2017) que nous avons accueilli au NECC, la compagnie MGO poursuit sa quête artistique : étendre l’espace de rencontre entre le cinéma d’animation et la musique sur un plateau de théâtre. Faire déborder de plus en plus le plateau de vie pour que le film échappe à son écran et que les musiciens deviennent comédiens et bruiteurs.
Cinéma et musique se font écho pour donner naissance à un objet théâtral où se côtoient artisanat et technologie.

 

----------------------------------------

Production : Mon Grand L'Ombre/MGO Coproduction : Théâtre de Corbeil-Essonnes / Communauté d’Agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart et l’association CREA-Alforville. Spectacle aidé dans le cadre du fonds d'aide à la création chanson du Festi'Val de Marne. Avec le soutien des Théâtres de Maisons-Alfort, du TQI-Centre Dramatique National du Val de Marne, du Centre Culturel Jean Houdremont, scène conventionnée - La Courneuve, de l’Espace Charles Vanel à Lagny-sur-Marne et de la ville de Saint-Michel-sur-Orge. Avec l’aide du Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France, du Conseil Départemental du Val-de-Marne, de l’ADAMI, de la Spedidam, et le soutien du Fonds SACD Musique de Scène.
*La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

 

À suivre dans "Jeune public / Famillial"