LA MÉNAGERIE DE VERRE

À Saint-Louis, en pleine tourmente des années 1930, dans un petit appartement, on découvre l’équilibre fragile d’une famille dont le père s’est volatilisé : Amanda, la mère abandonnée, Tom, le fils, employé dans une usine de chaussures, Laura, la fille, fragile et solitaire. Perdus entre rêves et illusions, l’espoir frappe à leur porte un soir d’été...

Puisant au plus intime de sa propre vie, Tennessee Williams construit une œuvre universelle, subtilement déceptive, parlant de la perte, du deuil et de la permanence en nous de ce qui a disparu.

Le jeu des comédiens est d’une délicatesse inouïe soulignant tant les frémissements que les émotions cachées. Et la mise en scène révèle avec pudeur et sensibilité tout l’enfermement mental de cette famille, faisant briller de mille feux la cruauté et l’humanité bafouée.

Bouleversant.

 

La mémoire a son siège principalement dans le cœur

Tennessee Williams

 

--------------------------

Production : Théâtre de Poche-Montparnasse, Atelier Théâtre Actuel, RCS, Compagnie les Eclanches

À suivre dans "Théâtre"