J'AI DES DOUTES - MOREL & DEVOS

Grand maître des jeux de mots et du paradoxe, jongleur de l'absurde, sensible et poétique, Raymond Devos pensait le monde autrement pour nous en faire tant rire, révélant l’absurdité des choses et les entraînant vers l’imaginaire.

Entre admiration et nostalgie, François Morel s’empare aujourd’hui de ses mots, poèmes et calembours, mêlant à l’humour joyeux du maestro son propre grain de folie. Il redonne vie, dans un savant mélange de numéros et de récital, à quelques fameux sketches accompagné par son pianiste complice de toujours, Antoine Sahler.

Parenthèse enchanteresse, ce spectacle file à toute allure, l’imaginatif fantaisiste allant à la rencontre du maître de la dérision. Les plus âgés seront ravis et les plus jeunes sans doute étonnés par ce phrasé unique qui fait rire et gamberger.

 

L'imaginatif fantaisiste propose
un hommage musical et tendre
au maître de l'absurde !

 

« Raymond Devos, mesdames et messieurs, est un miracle qui est apparu, singulier, sur la scène du music-hall français. Il ne ressemblait à personne. Personne, plus jamais, ne lui ressemblera. C’est comme ça. Il faut se faire une raison. Même si on n’est pas obligé… de se faire une raison. Il est plus opportun en évoquant Devos de se faire une folie. Un grain de folie capable d’enrayer la mécanique bien huilée de la logique, de la réalité, du quotidien. Ceux qui l’ont vu s’en souviennent : Raymond Devos fut un phénomène rare. Comme les arcs-en-ciel de feu circulaire, comme les colonnes de lumière, comme les vents d’incendie, comme les nuages lenticulaires, il a surgi, miraculeux et mystérieux, derrière un rideau rouge qui s’ouvrait sur l’imaginaire. On n’avait jamais vu ça! Et, devant cet homme en apesanteur, on avait le souffle coupé.» François Morel

 

Morel chante, joue et enchante
dans une farandole de gourmandises,
formidable hommage à la magie du verbe
de Devos.

 

François Morel brille au sommet de Devos

Le parisien

 « Vous n'avez rien à dire, eh bien, on
en parle, on en discute. »
;-)

 

-------------
Remerciements : Didier Gustin, Tullia Morand et la Fondation Raymond Devos (Maison-musée Raymond Devos à Saint-Rémy-lès-Chevreuse).
Commande de Jeanine Roze Production pour les Concerts du Dimanche Matin.Les Productions  de l’Explorateur, Châteauvallon, Scène nationale, La Coursive, Scène Nationale de la Rochelle, La Manekine, scène intermédiaire des Hauts-de-France.
Production déléguée : Valérie Lévy assistée de Manon Pontais
Texte édité à l’Avant-Scène Théâtre

À suivre au mois de Novembre