Saviez-vous que les groseilles prennent un « s » dans « confiture de groseilles » mais s’en passent en gelée ? En d’autres termes, qu’une bonne orthographe tient parfois à la présence de pépins dans le pot.

Le spectacle des Belges qui veulent simplifier la langue française » : tout est faux dans cette phrase. Pas « simplifier » mais faire preuve d’esprit critique. Pas « des belges », mais des passionnés qui veulent partager les découvertes des linguistes. Pas même la langue, seulement son orthographe. Car l’orthographe, c’est pas la langue, juste le code qui permet de la retranscrire. Une approche pop et iconoclaste, pour dédramatiser un débat et aussi parce qu’il faut bien avouer que l’Académie Française a un vrai potentiel comique... Notez que tout n’est pas faux : il s’agit bien d’un spectacle... Et drôle en plus. C'est quand la dernière fois que vous avez changé d’avis? 
C'est pop, parce que c'est décontracté. C’est iconoclaste, parce que cela met en question des mécanismes inculqués depuis notre enfance.

 

Et si finalement c’était la faute de l’orthographe ?

Croire et adhérer aux thèses de ces deux drôles de Belges n'est pas plus nécessaire pour apprécier leur performance, ludique, pédagogique et sage comme une image.

Le Figaro

Une heure durant on apprend des choses tout en s’amusant. Plutôt sympathique, non ?

Télérama

 

Note des porteurs du projet Arnaud Hoedt et Jérôme Piron : 
Nous avons été profs de français. Sommés de nous offusquer des fautes d'orthographe, nous avons été pris pour les curés de la langue. Pourtant, nos études de linguistique nous ont appris que la norme orthographique française est très souvent arbitraire et pleine d'absurdités. Nous avons tenté de le dire. Nous avons alors été confrontés à l'impossibilité généralisée de nous faire entendre. Nous avons progressivement pris conscience des enjeux cachés derrière ces questions linguistiques. Nous avons écrit un spectacle, pour dédramatiser, pour réfléchir ensemble et puis aussi parce que l’Académie française a un vrai potentiel comique.
Durant plus d'un an, nous nous sommes replongés dans des ouvrages théoriques, nous avons recueilli des témoignages et rencontré des linguistes et des pédagogues.
----------------------
Distribution complète : Conception, écriture, interprétation : Arnaud Hoedt et Jérôme Piron Co-mise en scène : Arnaud Pirault, Clément Thirion, Dominique Bréda Création vidéo et régie création : Kévin Matagne Régie générale : Charlotte Plissart et Gaspard Samyn (en alternance) Conseiller technique : Nicolas Callandt | Conseiller artistique : Antoine Defoort | Assistante à la mise en scène (stage) : Anaïs Moray Visuel : Kevin Matagne Photo spectacle : Véronique Vercheval. 
Production Hypothalamus Renforcé : Clio Garcia Développement, production, diffusion : Habemus Papam Cora-Line Lefèvre et Julien Sigard Une création de Chantal & Bernadette En coproduction avec le Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Théâtre de L’Ancre et Hypothalamus Renforcé, avec le soutien du Théâtre La Cité, de La Bellone, de la compagnie La Zouze, du Service de la Langue française de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Centre culturel de Braine L’Alleud Avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (service du théâtre).