A la manière d’une réalisatrice de films documentaires, Elise Chatauret écrit et met en scène des pièces à partir de confrontations brutes avec le réel.

Reposant sur le dialogue entre deux femmes, l’une jeune, l’autre âgée de 93 ans, Ce qui demeure relie la petite et la grande histoire en interrogeant la construction de son existence, en racontant le monde en mutation. Cette histoire du siècle redessinée par la lorgnette de l’intimité, touche, fait rêver et interroge aussi le spectateur sur sa propre vie.

De sa vie, que choisit-on de conserver ?
 

L’espace scénique est jonché d’images, celles familiales de cette vieille dame, celles d’histoires de l’art, d’anthropologie, lesquelles viennent dialoguer avec le récit des deux femmes.

Accompagnées par une musicienne, elles nous convient à une réflexion poétique sur « ce qui demeure », en toute intimité. Un spectacle sur la transmission, tonique, drôle, délicat et émouvant.
 

C’est fin, délicat, fort bien mis en scène et joué.
Une pépite réconfortante.

Le Monde

Cette histoire du 20ème siècle ainsi redessinée
par la lorgnette de l’intimité touche, fait rêver, nous aide
à recolorer nos propres souvenirs.

Télérama

C'est l'histoire du vingtième siècle vue à travers
une jeune femme et une femme plus âgée.
Un spectacle tonique, drôle, plein de rêves.

France Inter / Le masque et la plume

 

 

Note de mise en scène
Je travaille comme une réalisatrice de films documentaires. Je choisis un sujet. J’enquête. Mes personnages sont des personnes que je rencontre. Je mène auprès d’elles des entretiens. Je travaille à partir du lien que nous créons ensemble.
Mon écriture scénique s’élabore à partir d’une matière documentaire que j’ai moi-même recueillie. Ces documents sont de nature diverse : fichiers audio, photos, tableaux, textes, que j’utilise de façon brute ou que je transforme. J’y fais des ajouts, je traduis, mets en dialogue et en frottement. Mon désir de théâtre a toujours été lié à celui de l’enquête, au croisement de la grande et de la petite histoire.
Pour Ce qui demeure, je travaille à partir des entretiens que j’ai faits avec une amie très chère, aujourd’hui âgée de 93 ans.
J’interroge la mémoire, la construction de l’histoire. Ce qui demeure.


------------------------------------

Production : Compagnie Babel-Elise Chatauret - Coproduction et accueil en diffusion : Collectif 12, Les Théâtres – Charenton Saint Maurice - Avec L’Aide à la Production de la DRAC Île-de-France, et le soutien d’Arcadi. Avec L’Aide de l’Adami et de la Spedidam. Avec la participation artistique du Jeune théâtre national. Avec le soutien de La Commune - CDN d’Aubervilliers, du CENTQUATRE – PARIS et du Collectif 12.
La Compagnie Babel est en résidence artistique au Théâtre Roger Barat d’Herblay, avec le soutien de la ville d’Herblay, de la DRAC Ile-de-France, du Conseil général du Val d’Oise et du Festival théâtral du Val d’Oise.
Action financée par la Région Ile-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle.
La Compagnie Babel est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Ile de France.