Un récit-polar qui interroge les notions de prédestination 
et de libre-arbitre.

Road movie, conte initiatique moderne et saga familiale, voici l’histoire rocambolesque de Stanley Yelnats, un ado envoyé en camp de redressement au milieu de désert texan pour creuser des trous… Mais sa rencontre avec une autre détenue va peu à peu changer sa vie et ce sont les héritages familiaux qu’il va déterrer : l’histoire de son horribleabominable-vaurien-d’arrière-arrière-grand-père ; celle de son père soi-disant inventeur de génie, ou encore celle de son arrière-grand-père dont la diligence a été dévalisée.

A travers des histoires parallèles étrangement liées, Olivier Letellier offre un espace de réflexion sur la manière dont chacun peut prendre en main son destin et tenter de s’affranchir tant du déterminisme social que de la voie tracée par les adultes.

Ce spectacle met en perspective des thématiques tels le poids de la fatalité, l’adieu à l’enfance, les rapports de domination, les parcours de délinquance, le racisme. L’écriture est vive, le jeu des comédiens précis pour ce récit passionnant mené à un rythme effréné. Captivant !


Ce spectacle prouve qu’il est possible par le seul pouvoir
du conte et la ferveur des conteurs de mobiliser l’imagination
des spectateurs, petits et grands de façon étourdissante
.

Le Monde.fr

Le conte accorde toute sa place au déploiement de la fable.

La terrasse
 

 

----------------------------------

Le Théâtre du Phare porte les projets artistiques d’Olivier Letellier, croisant l’art du conte avec différentes disciplines (théâtre, théâtre d’objet, photographie, vidéo, création sonore, danse, cirque…) en direction de tous les publics. Chacun des projets d’Olivier Letellier cherche à mettre en lumière le coeur de ce que raconte l’histoire, avec simplicité et clarté, afin que les publics « jeunes » dans leur expérience de spectateurs puissent recevoir les spectacles et s’en nourrir à leur façon.

-----------------------------------

Production : Théâtre du Phare - Co-productions : Théâtre de la Ville – Paris ; Le Strapontin (Pont-Scorff) ; Théâtre de Chevilly- Larue ; Tangram Scène Nationale d’Evreux ; Théâtre du Champs au Roy (Guingamp)
Soutiens : Les Bords de Scène (Ablon) ; Fontenay-en-Scènes (Fontenay-sous-Bois) ; Les Tréteaux de France – CDN d’Aubervilliers ; Le Grand T – Théâtre de Loire Atlantique (Nantes) ; Centre culturel d’Avranches.