Titus, Empereur de Rome aime Bérénice. Bérénice, Princesse de Judée aime Titus. Mais Rome a toujours interdit à l’Empereur d’épouser une reine étrangère, elle doit partir. Je l’aime, je le fuis. Titus m’aime, il me quitte.
Bérénice, figure mythique de l’étrangère répudiée par Rome, héroïne en quête d’émancipation et de liberté, fait écho à une actualité brulante. Comment accomplir nos rêves d’épanouissement dans une société qui n’hésite pas à broyer les hommes et les femmes sur l’autel de la réussite ?

Dans une mise en scène inventive et très sobre, tout est fait pour rester concentré sur les émotions des protagonistes et amener le spectateur au plus près de la langue racinienne, à la musicalité des alexandrins où chacun joue magnifiquement sa partition.

Sublime tragédie de la séparation et du deuil amoureux

 

Note de mise en scène - Extrait

Titus l’aime passionnément, mais il y a en lui la noirceur d’un homme du XXIème siècle, celle d’un désenchanté, d’un Hamlet tourmenté revenu des champs de bataille, incapable d’embrasser le bonheur conjugal.

“Beauté, gloire, vertu, je trouve tout en elle” dit d’elle Titus, Empereur de Rome. Comme son rival Antiochus, roi de Comagène, il ne parvient pas à s'en éloigner. C’est une réflexion sur ce que l’on fait de nos héros épris d’absolu, de leurs richesses, de leurs musiques secrètes.

Titus renonce au mariage avec Bérénice au profit de sa carrière. Il sacrifie cet amour sur l'autel d'une ambition noble.
Aurait-il pu avoir les deux : Bérénice et l’Empire ? Profite-t-il des lois de Rome pour renvoyer cette reine de Palestine qui veut refaire sa vie ?

Puisque selon Roland Barthes « Rome est silencieuse et chacun lui fait dire ce qu’il veut ».

 

-------------------------------------

Production : Compagnie La Ronde de Nuit 
Co-prodcution : Théâtre des Quartiers d'Ivry - Centre Dramatique National du Val de Marne, Théâtre du Jeu de Paume à Aix en Provence, Théâtre du Pont des Arts de Cesson-Sévigné
Avec l'aide et la participation de : Spedidam, Jeune Théâtre National 
En résidence aux : CENTQUATRE - PARIS, Théâtre des Quartiers d'Ivry, Centre Dramatique National du Val de Marne