Un terrain vide d’où jaillit une bande de curieux personnages manipulant le monde en miniature… Dès les premières secondes, le ton est donné : second degré, déballage d'énergie et une folie visuelle associant mime, magie et théâtre physique.

Yokaï désigne au Japon les phénomènes surnaturels ou inexplicables et par extension des créatures fantastiques.

Sur scène, ces esprits espiègles entrent en collision avec les personnages à travers un enchevêtrement d'histoires fragmentées et grinçantes : une branche d’arbre qui pousse dans l’oreille d’un homme venant de perdre sa femme, un poisson qui surgit de l’eau et dévore la tête d’un pêcheur…

Le collectif international Krumple taquine l’absurde de nos existences et l’entêtement vain mais absolu de vouloir être heureux.

Une fable contemporaine qui se passe de mots, regorge d’images oniriques et souffle un vent d’espoir face au déclin des idéaux !

Un exemple parfait de la puissance magique du théâtre.

 

Note d'intention du collectif 

De cette inspiration lointaine, enrichie au sein du collectif par la comédienne et marionnettiste Hanako Danjo, est née l’envie de traiter l'absurde mais aussi fantastique contingence de nos vies.

Ce faisant il est question du désespoir dans la société moderne. Désespoir en tant que sentiment de l'impuissance à gouverner notre vie, mais aussi en tant que caractère de notre époque qui propose si souvent de traiter l’aléatoire de l'existence par le cynisme.

Nous avons ressenti la nécessité, l’urgence, de parler de ce “laisser-aller au désespoir”, qui peut concerner de près ou de loin, un grand nombre de personnes.

Désireux de retourner ce phénomène pour en tirer au contraire un souffle d’espoir face au déclin des idéaux, le collectif se penche sur ces questions pour faire entendre sa voix.

 

-----------------------------

Production : Collectif International Krumple